webleads-tracker Mais pourquoi les taux de change varient ils ? - Yseulis Blog
Logiciel universel de gestion des risques de change pour les entreprises
Partager
01 84 19 62 61
CONNEXION
Déjà enregistré ?
Première visite ?

Pour recevoir votre alerte intelligente sur un taux de change, inscrivez-vous et accédez ensuite à votre espace de gestion. Vous pouvez créer autant d’alertes que vous le souhaitez

Mot de passe oublié
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Renseignez votre adresse email, un lien vous sera envoyé afin de réinitialiser le mot de passe.

    BLOG

    Mais pourquoi les taux de change varient ? 1/2

    Introduction aux causes de la variation des taux de change 1/2

    Banques centrales et inflation.

     

    « Savoir véritablement, c’est savoir par les causes » (Bacon). Dans le cas présent, il convient de rechercher les causes de la variation des taux de change.

    Aujourd’hui, nous allons précisément rechercher ce qui cause les variations sur le marché des devises. Nous nous concentrerons uniquement sur l’effet des taux d’intérêt directeur donnés par les banques centrales, et de l’inflation.

    Ce 1er article est court, et largement accessible !

    Mais non, ce n’est pas si complexe de comprendre le marché du change!

    Le taux d’intérêt directeur

     

    Le taux t’intérêt directeur est fixé par la banque centrale, c’est une sorte de taux de référence pour les banques sur lesquelles les banques se basent pour définir le taux de votre crédit et la rémunération de votre épargne.

    La banque centrale en fixant ce taux va agir sur le cours des devises donc sur la compétitivité d’un pays ou d’une zone.

    Et oui, si la Banque Centrale Européenne (BCE) choisit de lever son taux directeur, les investisseurs étrangers devraient être incités à posséder des liquidités en Euro pour effectuer des placements dans cette devise. Cette augmentation de la demande d’Euro apprécie cette monnaie sur le marché des changes. Donc, en théorie, il y a une corrélation positive entre taux de change et taux d’intérêt directeurs.

    En zone euro, la BCE dirigée depuis 2011 par Mario Draghi a choisi d’appliquer des taux d’intérêt relativement élevés jusqu’en 2008, ce qui a maintenu un euro fort jusqu’à la crise des Subprimes ; puis, les a affaiblis à partir de celle-ci, ce qui a contribué à dévaluer l’euro à partir de 2008.

     

    Mario Draghi, le grand manitou de la zone Euro
    Mario Draghi (président de la BCE) est le grand « manitou » de la zone Euro

     

    L’inflation

     

    L’inflation correspond au taux de variation des prix d’une année à l’autre dans un pays.

    Cette inflation agit directement sur les taux de change. En effet, un pays, où une inflation s’intensifie sa monnaie se dévaluera et une inflation qui s’affaiblit renforcera sa monnaie par rapport aux monnaies des autres pays. Cette théorie qui est connue sous le nom de théorie de la parité des pouvoirs d’achat, a été théorisée par l’économiste K.G Cassel au début du XXe siècle.

    Par exemple, si un même panier de biens coûte 100 euros en Europe et 120 dollars aux Etats-Unis, alors le taux de change d’équilibre est estimé à 1 euro = 1,2 dollar (on divise 120 par 100).

    Ainsi, le taux d’intérêt et l’inflation influent sur le taux de change. La détermination des taux de change d’équilibre n’est cependant pas une science exacte, et il est difficile d’estimer la sur (ou sous) évaluation d’une monnaie. Il faut notamment considérer les facteurs plus psychologiques qui agissent également sur celui-là. Nous aborderons ce point dans un prochain article qui vous prendra le temps d’un café…

    A très vite !

    La rédaction

    Sources :
    Dominique Plihon, la monnaie et ses mécanismes, 2000
    Lafinancepourtous – Institut pour l’éducation financière du Public
    https://fr.express.live/2014/09/17/quand-et-pourquoi-les-taux-de-change-varient-ils-exp-207893/

    La presse parle de nous

    Lisez tous les articles de presse dédiés à la gestion de la trésorerie devise et tendances du secteur.

    • Risque de change : comment préserver son entreprise

    • Banque et fintech : vers un mariage de raison ?

    > ACCEDER A LA PAGE MEDIAS
    2018 - Yseulis.com